24 mars 2008

La libération de l'orque Lolita

L’orque Lolita, maintenue dans une vasque de mauvaise qualité à l’aquarium de Miami lors des 37 dernières années, a récemment obtenu le soutien de quelques amis célèbres en faveur de sa libération afin de lui accorder une retraite bien méritée. The Earth Organization (TEO) a annoncé aujourd’hui qu’elle s’était unie à l’Orca Network (Réseau Orques) et de nombreuses célébrités se sentant concernées par la recherche d’une solution raisonnable à ce que les protecteurs de l’environnement décrivent comme une parodie d’inhumanité.

L’acteur et philanthrope Raul Julia-Levy a récemment fait équipe avec Howard Garrett et Susan Berta de l’Orca Network, qui ont mené la campagne pour la libération de Lolita. « Personne n’a le droit de priver une créature innocente de sa liberté », a dit Raul Julia-Levy. « Il est temps que Lolita rentre chez elle ».

Ils ont été rejoints par une liste toujours croissante de célébrités, parmi lesquels Harrison Ford, Johnny Depp, Lindsay Lohan, Jean Claude Van Damme, Robert Downey Jr., Bob Barker, Jonathan Silverman, Jennifer Finnigan, Bokeem Woodbine, Esai Morales et Truth Hurts. Les producteurs Ed Elbert et Jonathan Sanger soutiennent également la libération de Lolita.

« Notre principale préoccupation, lorsque Raul nous a contactés, était de savoir si Lolita pouvait être relâchée en toute sécurité afin de prendre sa retraite après des années d'emprisonnement dans un aquarium plus large que profond » a déclaré Barbara Wiseman, la présidente de TEO International. « Après consultation avec le directeur général et chercheur en biologie du Center for Whale Research (Centre de Recherche pour les Baleines) Kenneth Balcomb III, ainsi que Howard Garrett, directeur général de l’Orca Network, » a déclaré Barbara Wiseman, « nous sommes à présent certains que non seulement c’est possible, mais également que cela devrait être accompli immédiatement. » « Sur 134 orques arrachées à la vie sauvage dans le monde, 112 sont mortes en captivité, la durée de vie moyenne en captivité étant de moins de 10 ans. Lolita a été capturée lorsqu’elle avait environ 5 ans. Les orques sauvages vivent en moyenne environ 50 ans et certaines ont dépassé les 90 ans. Il est étonnant qu’elle ait vécu aussi longtemps dans ces conditions,» a affirmé Howard Garrett. « Elle mérite de vivre les années qui lui restent avec sa famille. »

Lawrence Anthony, écologiste de renommée mondiale et fondateur de TEO, mieux connu pour l’incroyable acte de courage dont il a fait preuve en sauvant les animaux du zoo de Bagdad durant l’invasion de l’Irak par la coalition, a déclaré : « Lolita a démontré qu’elle reconnaissait le son unique de la voix de sa mère. Le plan de l’Orca Network est irréfutable et parfaitement étudié pour assurer le succès de sa réintégration dans son habitat naturel. La seule chose humaine à faire est de la libérer ».

« D’après la règlementation de l’Animal and Plant Health Inspection Service (APHIS – le Service d’inspection de santé des animaux et des plantes), la largeur minimale de l’aquarium d’une orque devrait être de 15 mètres minimum. Celui de Lolita fait 24 m de longueur mais est séparé en deux par une station de travail et une plateforme et ne fait que 6 m de profondeur. Lolita mesure 6 m de longueur. Pour un mammifère marin capable de nager jusqu’à 56 km/h et de plonger jusqu’à 150m de profondeur, cet aquarium est tristement inadéquat» a déclaré Howard Garrett.

Des célébrités ont vivement pris position face à ce problème émouvant. Hier, lors d’une interview, Jean Claude Van Damme a promis : « Nous n’arrêterons pas cette campagne avant que le but ne soit atteint. Et le but que nous cherchons à atteindre est la libération de Lolita ».

L’acteur et producteur Esai Morales a déclaré : « Je crois que le sauvetage, la protection et le soin apporté à des créatures sensibles nous rapproche de notre propre humanité. Les orques sont fascinantes. Nous ne pouvons pas négliger ou exploiter ces créatures majestueuses. Qu’a fait Lolita pour mériter cela ? Elle a servi les hommes suffisamment longtemps, » a-t-il continué. « Il est temps pour elle de retrouver sa liberté ».

Une lettre-pétition à envoyer par mail au ministre de l'Agriculture des Etats-Unis se trouve sur le site : http://www.orcanetwork.org/help/usdalet.html

Traduit de l'anglais par Mona

Libellés :

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home