31 octobre 2006

Déchets ultimes

Dans le cadre des semaines régionales de l’Environnement, la Communauté de Communes des Vallons d’Anizy a organisé le 28 octobre la visite du centre d’enfouissement à Allemant (Aisne) à laquelle les membres de l'association ont pu se joindre.
Centre précurseur pour une gestion écologique des déchets axenois créé en 1997, l’écopôle de la Vallée Guerbette est équipé d’une déchetterie, d’une plate-forme de compostage de déchets organiques, d’un centre de tri et de conditionnement des déchets industriels et d’un CSDU (centre de stockage des déchets ultimes).
Guidés par le directeur du centre, les membres de l’association ont pu découvrir les centaines de tonnes d’ordures déversées dans le casier de stockage des déchets après être passées au détecteur de radiations.
Afin d’éviter de polluer les nappes phréatiques, le fond du casier a été rendu étanche grâce à une épaisse couche d’argile sur laquelle une géomembrane a été posée, elle-même recouverte d’un géotextile. Une fois que le tas d’ordure a atteint une vingtaine de mètres, il est recouvert d’une couverture permettant un aménagement paysager (voir schéma animé sur www.travadec.fr)
Enfin un réseau de dégazage est créé afin d’acheminer le gaz, mélange de souffre et de méthane, vers une torchère. Cette combustion servira dès 2007 à générer de l’électricité. Revendue à EDF, cela permettra de fournir de l’électricité à une ville de 2 000 habitants. Bien qu’il soit regrettable que cette énergie renouvelable n’ait pas commencé il y a dix ans, à la création du centre, il faut toutefois saluer cette initiative gouvernementale qui fait d’une pierre deux coups.
Il est dommage que le tri sélectif soit taxé d’un impôt alors que nos voisins européens, eux, se voient racheter leurs déchets recyclables. Certains sont même pénalisés lorsqu’ils n’accomplissent pas cet acte de citoyenneté élémentaire. Les bonnes actions sont valorisées et les mauvais comportements réprimandés. Quoi de plus juste ?
Recycler est un concept formidable qui permet d’économiser les ressources naturelles de notre planète. Si nous ne le faisons pas pour elle, faisons-le pour nous.

http://www.AgoraVox.fr/article.php3?id_article=15111

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home