04 juin 2007

Sauvons les éléphants


Lors des réunions préliminaires à la 14eme session de la conférence des parties à la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (dites CITES, ou Convention de Washington) sur les espèces animales et végétales menacées d’extinction qui se sont déroulées à Paris, la France s'est montrée défavorable à la proposition du Kenya et du Mali sur la suspension du commerce international de l’ivoire pendant 20 ans.

Il est à déplorer que les éléphants, qui avaient été protégés jusqu'en 1989 par un moratoire, soient de nouveau exposés au braconnage pour leurs défenses. Pour preuve, 24 tonnes d'ivoire de contrebande ont été saisi en 2006.

The Earth Organization France, dont l'une des missions est de sauver les éléphants, exhorte le Ministère de l'Ecologie et du Developpement de l'Aménagement Durable d'appuyer la proposition des états africains, afin d'éviter le massacre des pachydermes.

Pour mémoire, Lawrence Anthony, le fondateur de l'association surnommé " l'homme qui murmure à l'oreille des éléphants", s'est opposé au massacre de plus de 5000 éléphants en 2006 en proposant une nouvelle méthode de contraception .

Déjà expérimenté au Kenya, le Porcine Zona Pellucida (PZP) est fabriqué à partir d'une protéine prélevée sur les ovaires des truies. Injecté aux éléphantes, il forme une enveloppe autour des ovules et empêche la pénétration des spermatozoïdes (voir article dans Le Monde du 31 janvier 2006, disponible sur simple demande)

Voir video sur https://www.earthorganization.org/video.aspx

Libellés :

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home