02 avril 2007

Votons pour la planète


Par une magnifique journée ensoleillée, tous les écologistes, les amoureux de la planète bleue, les principales associations pour la protection de l'environnement ainsi que de nombreuses personnalités (Luc Besson, Zazie, Hugues Auffray et beaucoup d'autres) avaient pris une heure de leur temps et s'étaient rassemblés autour de Nicolas Hulot au Trocadéro.

7 000 à 10 000 personnes (selon les différentes sources d'information) étaient venues rappeler au futur président de la République que l'écologie devait rester au coeur des débats au même titre que les problèmes sociaux et économiques. "Il faut dire aux politiques d'y aller, de lancer la mutation écologique. Ce sera complexe, ce sera difficile mais c'est possible". "Il faut entrer en résistance contre le fatalisme qui consiste à penser qu'il est trop tard pour agir, a-t-il poursuivi. Car les solutions sont là. Seules manquent les volontés communes à agir. Ensemble nous avons impulsé une dynamique".

Ce rassemblement avait été précédé par une conférence au Zenith à Paris dont le thème était "Votons pour la Planète".

Hubert Reeves, l'astrophysicien et président de la ligue ROC (préservation de la faune sauvage), nous a parlé de la biodiversité et de l'importance de l'interaction des espèces.

Non ! Personne ne survit seul et si nous ne sauvons pas les espèces, la Nature peut y réchapper mais l'Homme n'y survivra pas.
"Nicolas Hulot a introduit un réveil chez les politiques au dessus des clivages gauche/droite", a-t-il affirmé.

Le directeur des recherches du CNRS, Edgar Morin, a de son côté appelé a une "métamorphose du système qui soit un changement fondamental, pas seulement un changement de nos petites habitudes".
Au Trocadéro, l'ambiance était à la fête. "Vous êtes des millions", a lancé le comédien Marc Jolivet en demandant aux participants d'agiter leur foulard de couleur "pour l'identité planétaire".

Le Pacte écologique continue son petit bonhomme de chemin et, signé par 5 candidats aux éléctions présidentielles, il a rassemblé 700 000 signataires.
Remerciant le "peuple de l'écologie" d'être venu à cette manifestation, Nicolas Hulot a estimé qu'"il y a en ce moment dans notre pays un basculement" en faveur de l'écologie.

Tous ceux qui n'avaient pas pu venir pouvaient participer en envoyant le message "Planete" par SMS.

www.fondation-nicolas-hulot.org

1 Comments:

At 10:04, Anonymous Anonyme said...

C'est vrai : personne ne survit SEUL. Et c'est le message à faire passer.

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home