02 janvier 2007

Campagne Stop Pub


L’association Terre (TEO France) soutient la campagne «Stop Pub» du Ministère de l’Ecologie et du Développement Durable en imprimant ses propres autocollants afin de pallier la rupture de stock des autocollants officiels.

« Réduisons nos déchets, ça déborde », c’est le thème de la campagne de sensibilisation du ministère de l’Ecologie et du Développement Durable.
Dans le cadre du plan national de prévention des déchets visant à réduire la production en amont des déchets, les boites aux lettres sont particulièrement visées avec ses 40kg de prospectus, journaux gratuits et autres courriers non adressés (counas).

Entre 2004 et 2006, le Ministère de l’Ecologie, soutenu par l’ADEME (l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), a donc mis gratuitement à disposition 6 millions d’autocollants Stop-Pub par l’intermédiaire des mairies. A ce jour, plus de 5% des français ont suivi le mouvement malgré les protestations de ceux qui voient dans ces autocollants un frein à leur expansion commerciale.

Mais les détracteurs de cette campagne se rendent-ils compte que leur prospectus n’est destiné qu’à une ou deux personnes non ciblées, c’est-à-dire pas forcément intéressées par le produit proposé ? Si ces destinataires sont en plus allergiques aux prospectus, ceux-ci iront de toute façon directement à la poubelle alors qu’avec un peu d’imagination, il est possible de trouver des dizaines de moyens de faire sa publicité sans gâcher autant de papier.

Un tel gâchis est effectivement inacceptable quand on sait que cela représente pratiquement un arbre abattu uniquement pour des prospectus inutiles, sans parler du coût du recyclage de ce même papier (100€ la tonne), alors même que la planète souffre déjà d’une déforestation en masse et d’une surproduction de CO².

Cette campagne est donc tout à l’honneur du Ministère de l’Ecologie. Or, en fin d’année 2006, bien que la campagne Stop Pub soit toujours d'actualité, il était très difficile, voire impossible, de trouver de ces autocollants, que ce soit dans les mairies ou auprès de l’ADEME. De nombreux citoyens ont donc été obligés de se tourner vers les associations de protection de l’environnement. Comment une campagne d’une telle envergure et ayant obtenu un tel impact auprès des français a-t-elle pu aboutir à ce genre d’impasse ? Est-ce vraiment au citoyen de remuer ciel et terre pour concrétiser une campagne aussi vitale menée par le Ministère de l’Ecologie ? Sans doute, si l’on part du principe que nous ne pourrons résoudre la crise du réchauffement climatique sans l’aide de tout un chacun.

Pour obtenir un autocollant Stop Pub, contactez l'association :
info_teo_assoterre@yahoo.fr
Voir aussi notre site dédié à la Campagne Stop Pub : http://stop-pub-association-terre.neuf.fr/

article publié sur :
http://www.AgoraVox.fr/article.php3?id_article=17284
http://www.publiciblog.com/blog/index.php/2007/01/08/1957-stop-pub

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home